Accéder au contenu

Une approche mondialisée des recommandations

Une approche mondialisée des recommandations

Quand Netflix s'est ouvert à 130 nouveaux pays en janvier, nous voulions que notre service fonctionne dans le monde entier, et cela impliquait de résoudre de nombreux problèmes techniques par une approche mondiale.

Les recommandations personnalisées sont essentielles à l'expérience Netflix, car elles permettent à nos abonnés de trouver des programmes qui leur plaisent en un instant. En général, nos algorithmes analysent de grandes quantités de données pour produire ces recommandations. Faire fonctionner ce processus mondialement était un défi à plusieurs niveaux. Dans cette publication, mes collègues Yves Raimond et Justin Basilico expliquent les défis technologiques que nous avons dû relever. Après une année entière, les efforts conjugués de dizaines d'équipes Netflix et une recherche intensive nous ont permis de développer un système de recommandations mondial que tous les abonnés pourront utiliser, où qu'ils soient.

Lors de cette aventure, nous avons vu de belles histoires transcender les frontières et constaté que les spectateurs du monde entier ont plus de choses en commun qu'ils ne l'imaginent. Netflix génère par exemple des recommandations personnalisées pour ses abonnés en identifiant des communautés dont les membres ont des préférences similaires en matière de films et séries. Les recommandations s'appuient alors sur les programmes plébiscités par ces communautés. Notre système de recommandations mondial n'étudie pas l'audience du point de vue d'un seul pays ou catalogue. Le système de recommandations mondial de Netflix étudie les communautés mondiales les plus pertinentes en fonction des goûts et préférences d'un abonné en particulier et utilise ces informations pour proposer les meilleurs titres à l'abonné, quel que soit son pays de résidence.

Autrement dit, parce qu'elles s'appuient sur des informations au niveau mondial, nos recommandations personnalisées sont meilleures. Les abonnés profitent des avis de spectateurs ayant les mêmes goûts, où qu'ils soient. Cette approche est très pratique pour les abonnés de nouveaux marchés ou de petits marchés, mais elle fonctionne également bien pour les abonnés de marchés établis dont les goûts sont très spécifiques.

Prenons l'exemple de l'animation japonaise. Nos données nous ont permis d'identifier une communauté d'abonnés particulièrement amateurs d'animation japonaise, comme le montre la recommandation ci-dessous :

S'il n'est pas surprenant de constater que le pays le plus représentatif de cette communauté est le Japon, il faut noter que moins de 10 % des membres de cette communauté vivent au Japon, les autres se trouvant dans le reste du monde. Le regroupement de données venues de tous les pays nous aide à améliorer les recommandations destinées à tous les abonnés Netflix de ce groupe, où qu'ils vivent.

Autre exemple de ce que signifie notre système de recommandations mondial pour les abonnés : la communauté des gourmands soucieux de leur santé est très curieuse des habitudes et industries culinaires internationales. Les recommandations ci-dessous montrent les types de vidéos appréciés par cette communauté :

Le pourcentage d'abonnés de chaque pays figurant dans cette communauté est en réalité assez faible. Si nous ne nous basions que sur les données d'un seul pays (notamment les nouveaux pays avec un nombre d'abonnés plus petit encore), nos recommandations personnalisées en seraient affectées. En nous servant au contraire des données issues de pays de toutes tailles, nos algorithmes mondiaux sont capables de proposer des recommandations plus sûres et pointues à cette communauté férue de cuisine.

Le système de recommandations mondial complémente le travail que nous faisons pour améliorer la localisation dans le monde entier afin de proposer un service plus personnalisé à nos abonnés où qu'ils se trouvent. Si nos efforts de localisation nous permettent d'ajouter des contenus, langues, paiements, etc. locaux, notre système de recommandation mondial permet quant à lui d'offrir une communauté internationale à tous les spectateurs.

-Carlos Gomez-Uribe